Comment soigner une légère foulure ?

Qui d’entre vous n’a jamais été victime un jour d’une légère entorse parce que vous avez raté les marches d’un escalier ou parce que vous avez tout simplement fait un faux mouvement ? Voici quelques astuces pour venir à bout de ce petit désagrément.

Comment reconnaît-on une foulure ?

Grande adepte du footing en forêt et de la randonnée pédestre, je souffre régulièrement de foulures. Depuis, j’ai appris à déceler la gravité de l’entorse et déterminer s’il y a nécessité de consulter un médecin ou pas. Mais avant toute chose, il y a entorse légère lorsqu’à cause d’un geste brusque et il y une élongation des ligaments entourant les articulations. Une foulure peut ainsi intervenir au niveau des chevilles ou des genoux. Peuvent être aussi touchés les doigts et les coudes.

Ainsi parmi les symptômes d’une petite entorse, il y a la douleur intense immédiate généralement accompagnée d’un gonflement et cela dès l’instant où la cheville se tord. Mais attendez-vous également à de petites ecchymoses. Toutefois, il n’y a pas lieu de paniquer car la douleur est tout à fait normale. Et pour savoir s’il n’y a pas de rupture de ligament, j’essaye de poser le pied touché à terre. Si j’arrive tant bien que mal à me tenir debout sans intensifier la douleur, c’est le signe d’une légère entorse. Dans le cas contraire, il ne faut pas hésiter à se rendre rapidement aux urgences. Des radios seront peut-être indispensables.

Les gestes à adopter

Poser une bande adhésive

Ainsi pour réduire les douleurs, mais surtout pour arrêter le gonflement des ligaments, la première chose à faire est de mettre une poche de glace sur la zone concernée. J’utilise un sac à glaçon enroulé dans une serviette de bain pour éviter que les cubes d’eau congelée n’entrent directement en contact avec ma peau.

Attention cependant, car l’action de glacer la cheville ne doit pas dépasser les quinze minutes. Et si les douleurs restent vives malgré le glaçage, je les soulage en y appliquant une crème anti-inflammatoire, comme l’arnica par exemple.

Par ailleurs, pour ne pas aggraver les traumatismes, une mobilisation totale de la cheville foulée est fortement recommandée. Dans un délai pouvant aller de vingt-quatre à quarante-huit heures, j’évite de bouger, encore moins de solliciter la jambe touchée.

En outre, pour accélère la guérison, je compresse également la cheville à l’aide d’une bande de contention. Et surtout je n’oublie pas de surélever la jambe sur un coussin, particulièrement la nuit, quand je dors. Si vous respectez bien ces indications, les résultats seront bien visibles dès le deuxième jour.

Écrit par Lucie le dans Remèdes sans médicament

1 commentaire

Écrit par sbraudo le 28/04/2016 à 14h10

Bonjour,
L'utilisation de Tensoplast Elast0-adhésif permet il :
1/ de garder la bande la nuit
2/ de la conserver pour se doucher.
Merci de vos réponses

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : unq2vb6id5